Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Marterre
  • : La passion céramique est le moteur de ce blog. C'est un lieu d'échanges et de démonstrations ; il met en valeur les travaux des enfants, des adolescents et des adultes qui fréquentent les cours.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 22:29

lexique des termes techniques utilisés :

barbotine : terre diluée avec de l'eau de manière à obtenir une sorte de crème bien homogène, plus ou moins liquide et qui sert de colle pour l'assemblage de parties, ex. assemblage de plaques ou de colombins.
biscuit : 1ère cuisson, à basse température : 950°/980° jusqu'à 1020°. Certains l'appelle aussi "dégourdi" mais je ne suis pas d'accord.
chamotte : petits grains de céramique cuite et concassée, en présence plus ou moins importante dans la "pâte".
colombin : boudin de terre roulé avec le plat de la main de façon à obtenir un boudin ayant un diamètre régulier sur toute la longeur
couleurs synthétiques ou couleurs sous glaçure : couleurs achetées dans le commerce et se présentant sous forme de poudre auxquelles je rajoute un pourcentage d'eau et d'un gel minéral (hors commerce). Elles sont utilisées comme des peintures, passées au pinceau sur le biscuit. Elles sont également  vendues "toutes prêtes".
dégourdi : sorte de séchage forcé en posant les pièces devant un four, pour accéler l'évaporation de l'humidité. Pour certains, le dégourdi est également le biscuit.
engobe : barbotine un peu épaisse, colorée avec des oxydes naturels ou des pigments synthétiques. Cette "peinture" sert à la décoration de pièces encore "crues". On peut enduire entièrement une pièce ou peindre des motifs dessinés au préalable ou encore poser l'engobe à la poire.
granulométrie : taille des grains de chamotte
guillochage : griffer à l'aide d'un cure-dent ou autre pointe les parties de pièces qui doivent être assemblées ; par exemple, montage des colombins, assemblage de plaques.
nériage ou terres mélées : terres de couleurs différentes préparées en tranches superposées et mélangées, suffisamment pour former une pâte homogène, mais pas trop afin que l'on puisse voir les différentes couleurs.
oxydes (de cuivre, de cobalt, de fer rouge ou noir) : 

poterie d'agathe :technique qui consiste à assembler au fond d'un moule, de petites pièces de terre découpées. Au choix, petits ronds, carrés, rectangles ou toute autre forme, en terres colorées et déposées en alternance. C'est en quelque sorte une marquetterie de céramique ; ces pièces doivent être parfaitement serrées et jointoyées avec de la barbotinne liquide. Un temps de séchage assez long est nécessaire. 

Partager cet article
Repost0